Promotion de Juillet 1998 (Jeunes menuisiers)Promotion de Juillet 1998 (Jeunes menuisiers avec leurs éducateurs salésiens)

Le Centre professionnel Don Bosco, longtemps demeuré l’une des principales structure de l’œuvre salésienne de Mimboman, est une structure d’enseignement professionnelle qui a vu le jour en 1995, trois ans après l’implantation de l’œuvre à Mimboman. Il est essentiellement constitué de deux grands secteurs, à savoir le secteur des apprentissages avec ses trois filières que sont la menuiserie, la couture et la métallerie et le secteur informatique.

Pour le secteur des apprentissages, la filière mère, la menuiserie voit le jour en 1995 avec l’ouverture du Centre. La couture et la métallerie suivront en 1996 et enfin la métallerie en 2000. A ses débuts, le Centre utilisait les locaux de la paroisse pour offrir ses formations. Mais en 2000, lorsque la construction de ses locaux propres est achevée, il déménage dans ceux-ci. Dés lors, la filière des apprentissages compte sept ateliers dont trois pour la menuiserie, trois pour la couture et un pour la métallerie. A cette époque, la formation dans ces filières dure quatre ans ; aujourd’hui, avec la création du CETIC, elle dure deux ans au bout desquels les apprentis se voient décerner une attestation de fin formation.

Le département informatique quant à lui ouvre ses portes en 1996 avec comme première filière la Bureautique. Suivront respectivement la Maintenance informatique en 2001; le Graphisme, la comptabilité informatisée et gestion, la programmation en 2004 (cette dernière disparaît l’année d’après) ; le secrétariat comptable en 2006 ; la maintenance électronique, la maintenance audio visuelle et la maintenance réseau en 2009 ; et enfin Cisco en 2010. Il faut noter que dès 2009 des formations à la carte sont proposées à ceux qui veulent approfondir un aspect des différentes formations offertes par le Centre. Ici la durée de la formation varie selon les filières. En général elle dure sept mois auxquels s’ajoutent deux mois de stage ; Sauf pour deux filières : la maintenance électronique et le Secrétariat comptable qui ont une durée de formation de neuf mois et deux mois de stage en entreprise.

Depuis de longues années, le CPDB entretient un solide partenariat avec des institutions internationales, dont l’Agence Canadiennes de développement (2007-2012) qui œuvrent notamment dans le domaine de la formation professionnelle en général et dans celui des technologies de l’information et de la communication en particulier. Cette coopération commence en 2001 avec la Société éducative de l’Alberta (2001-2005) et depuis 2007 avec Savoir sphère. Grâce à ce partenariat, le Centre a pu se modernisé tant sur le plan des équipements, des contenus des programmes de formation et de la pédagogie, que sur le plan du management en général. Tout ceci dans le strict respect de l’identité et de la pédagogie salésienne.

Grâce au partenariat avec Savoir Sphère, le CPDB a étoffé et complété ses programmes de formation en incluant dans ceux-ci des cours complémentaires en Entreprenariat, vie professionnelle et préparation aux stages, en Législation et Droit du travail, SIDA, en Français et en Anglais. Pour parachever ce processus de formation, le Centre a mis sur pied en 2009 le Bureau emploi qui va se situer au bout de la chaîne de formation. En effet, il a pour rôle de rechercher des stages pour les apprenants en fin de formation, et au-delà, d’œuvrer pour l’insertion définitive de ceux-ci dans le monde du travail.

Bien sûr, le personnel formateur n’est pas en reste dans cette immense entreprise. La vingtaine de membres qui le constitue reçoit de manière continue des formations visant à renforcer leurs capacités pédagogiques afin d’assurer un encadrement qui se veut parmi les meilleurs de la ville.

Résultat de tout ceci, de la dizaine d’apprenants que le Centre enregistrait à ses débuts, il est passé aujourd’hui à une capacité maximale d’accueil de 264 apprenants. De plus, le CPDB participe activement à la politique nationale de développement et de mise en œuvre de la formation professionnelle dans notre pays. Ainsi, est-il présent à travers ses formateurs dans l’élaboration des programmes officiels des formations professionnelles, en même temps qu’il offre de temps à autre ses infrastructures dans le cadre de l’organisation des examens nationaux dans les filières professionnelles. En 2001, le CPDB est une structure qui a acquis une renommée certaine dans la ville de Yaoundé ; elle n’aspire désormais qu’à l’atteinte de l’un de ses objectifs majeurs : son autosuffisance.

De nos jours, Don Bosco Mimboman œuvre dans les secteurs suivants : Enseignement secondaire technique et général (Institut Technique et Professionnel - I.T.P. - et, Collège Privé Catholique - C.P.C. -) ; Formation dans les métiers industriels (Apprentissage en Couture, Menuiserie et Métallerie) et dans les métiers des Technologies de l´Information et de la Communication (sept filières en Informatique).

C.P.D.B. : Agrément Nº 0073/MINEFOP/SG/DFOP/SDGSF/SACD du 07 juin 2010

I.T.P. : Arrêté ministériel de création Nº 105/10/MINESEC/SG/DETN/SDEPETN/SGEPTN du 25 juin 2010

C.P.C. : Dossier d´extension (en cours)